Les médecins n’ont jamais été autant agressés Les médecins n’ont jamais été autant agressés

News

Les médecins n’ont jamais été autant agressés

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Vendredi 5 Avril 2019

Insultes, menaces, vols et agressions physiques… Contre toutes attentes, le record de 2018 revient aux agressions envers les médecins.

L’Observatoire de la sécurité des médecins a dévoilé, ce jeudi 4 avril 2019, son recensement annuel du nombre d’incidents survenus à l’encontre des professionnels de la santé. Et les chiffres sont édifiants. En 2018, 1126 déclarations ont été enregistrées, contre 1035 en 2017, soit une augmentation de presque 9%.  Mais en 15 ans, les agressions envers les médecins ont doublé. Il s’agit d’un triste record qui met en lumière un système déficitaire puisque dans 31% des cas, le motif de l’agression est relatif à la prise en charge.

Deux tiers étaient des agressions verbales ou des menaces (66%), devant les vols ou tentatives de vols (18%), le vandalisme (8%) et les agressions physiques (7%). Et dans 3% des cas, une arme a été utilisée. En ligne de mire, les médecins généralistes, dans 7 cas sur 10. Et le plus souvent, ce sont les femmes qui sont ciblées... 49% des médecins victimes d’incidents sont des femmes, alors qu’elles représentent 47% du corps médical. Cependant, trop peu de déclarations sont enregistrées et font ensuite l'objet d'une plainte, en réalité, les chiffres devraient être bien plus importants...

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires