Les médecins disent enfin stop aux tests de virginité en Belgique Les médecins disent enfin stop aux tests de virginité en Belgique

News

Les médecins disent enfin stop aux tests de virginité en Belgique par Antoine Ferreira-Mendes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Dimanche 3 Mars 2019

Sur recommandation de l’Organisation mondiale de la santé, l’Ordre des médecins de Belgique a cessé la pratique des tests et certificats de virginité. Pas trop tôt…

Dans un avis publié le 16 février 2019, l’Ordre des médecins de Belgique a annoncé la fin de la pratique des tests et certificats de virginité. Et il est très étonnant que la problématique n’ait pas été soulevée plus tôt… Comme l’annonce l’Ordre des médecins de Belgique, "Il n'est pas possible d'affirmer avec certitude sur la base d'un examen clinique qu'une personne n'a jamais eu de rapport sexuel.".

Et en plus de s’avérée inutile, cette pratique pose un gros problème en termes de consentement et de respect de la patiente qui, la plupart du temps, ne l'a pas souhaitée et la subit sur les commandes d’une personne tiers pour des raisons confessionnelles. Et qui plus est, peut être vécue comme une agression. Comme le rappelle l’Ordre des médecins de Belgique, "C'est un acte médical inutile pour la santé, sans pertinence scientifique et lourd de conséquences potentielles sur le bien-être de la patiente.". L’examen médico-légal sera toutefois possible, comme en France, dans certains cas qui le nécessitent, sur des patients victimes d’agressions sexuelles et de viols.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires