Les cantines privées ne pourront plus javelliser les inmangés Les cantines privées ne pourront plus javelliser les inmangés

News

Les cantines privées ne pourront plus javelliser leurs restes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 25 Octobre 2019

Halte au gaspillage alimentaire ! Les cantines du secteur privé n’auront plus le droit de mettre de la javel sur les produits jetés mais encore consommables. Lundi 21 octobre 2019, le gouvernement a pris une ordonnance stipulant l’extension des dispositifs de la loi Garot aux secteurs de la restauration collective privée et de l’agroalimentaire.

En France, 10 millions de tonnes de nourriture sont perdus chaque année au cours le chaîne alimentaire. Tous les jours, les opérateurs de la restauration collective préparent plus de 3 000 repas et ceux de l’industrie agroalimentaire, qui réalisent 50 millions d’euros de chiffres d’affaires annuels, devront obligatoirement proposer une convention aux associations d’aide alimentaire (ex : Restos du Cœur) pour le don de ces denrées encore consommables et non-vendues.

"On fait en sorte qu'on ne puisse pas javelliser des produits alors qu'ils sont encore consommables" a déclaré la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, au cours de la conférence de presse du Conseil des Ministres. Cette décision s’inscrit dans une lignée de mesures en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire, votées en févier 2016 et adoptées en automne 2018.  

Le texte de loi impose une "amende de 3 750 euros en cas de non-respect de cette interdiction, qui peut être accompagnée de la peine complémentaire d’affichage ou de diffusion par voie de presse" .

L.A

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires