Les actes racistes, anti-musulmans et antisémites ont baissé en 2017

News

Les actes racistes, anti-musulmans et antisémites ont baissé en 2017

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Le ministère de l’Intérieur a diffusé son recensement annuel des actes racistes, anti-musulmans et antisémites en 2017. Et le bilan est mitigé. Si on note une décrue des actes haineux, les actions violentes sont en hausse.

Après une hausse continue de 2008 à 2016, les actes racistes, antisémites et anti-musulmans ont baissé en 2017. Une bonne nouvelle communiquée par le ministère de l’Intérieur, dans un rapport diffusé le mercredi 31 janvier 2018. En s’appuyant sur des statistiques du Service central du renseignement territorial (SCRT), la place Beauvau note une baisse de 16% pour les actes haineux, avec 950 faits recensés contre 1128 en 2016. Les chiffres rapportent également que les actes anti-musulmans connaissent la plus forte baisse (34,5%), suivi actes racistes (14,8%) et des actes antisémites (7,2%).

Mais ne nous réjouissons pas trop vite. Malgré une baisse des actes haineux (violences verbales, traitement inégal, harcèlement), le SCRT fait remarquer une hausse des actions violentes, notamment antisémites. En 2017, 97 actions violentes ont été recensées, en opposition aux 77 enregistrées en 2016. Un constat navrant qui survient deux jours après l’agression d’un enfant de 8 ans de confession juive à Sarcelles, dans le Val-d’Oise. 


Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.