"L’Enlysée" : la boutique en ligne qui parodie les produits dérivés de l’Elysée "L’Enlysée" : la boutique en ligne qui parodie les produits dérivés de l’Elysée

News

"L’Enlysée", la boutique en ligne qui parodie les produits dérivés de l’Elysée par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 25 Septembre 2018

Après le buzz de la boutique de goodies lancée par l’Elysée le 15 septembre dernier, de jeunes startupers ont eu l’idée du Siècle : lancer la version détournée de ce site. Et c’est ainsi qu’est né "L’Enlysée", un e-shop parodique et militant dont la totalité des bénéfices sera reversée à des associations.

Après la boutique officielle de l’Elysée, place à l’officieuse : l’Enlysée.fr. Au programme : des tee-shirts avec les plus belles punchlines d’Emmanuel Macron, des mugs parodiques et même des goodies à l’effigie du Président de la République, "Emmanuel Benalla"... (oui, oui, c'est fait exprès) Au total, une trentaine de produits avec des prix allant de 10 à 30 euros. Rien à voir donc avec ceux proposés par le gouvernement. Notre préféré, le sweatshirt "Dernier de cordée", parfait pour nos futures soirées Netflix. 

A l’origine de ce projet, 15 amis aux profils divers qui "souhaitent participer à restaurer la dignité nationale plutôt que d'offrir un ravalement de façade à un vieux palais". Et pour eux, il n’est pas question d’argent. Tous les bénéfices de leur action sont reversés à la Fondation Abbé Pierre, à Salam et à l’Auberge de Migrants, trois assos qui viennent en aide aux plus défavorisés. "Vous savez maintenant où va partir ce pognon, qu’on espère de dingue" scandent-ils. Depuis le lancement de l’Enlysée, 1 000 objets ont déjà été vendus, et si vous voulez vous procurer votre propre tee-shirt, un seul conseil : "Travaillez pour vous payer un costard", "Fainéants".

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus