Le tourisme réchauffe la planète Le tourisme réchauffe la planète

News

Le tourisme réchauffe la planète par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

En 2017, le tourisme mondial a augmenté de plus de 7%. Une bonne nouvelle pour les pros du secteur, mais une très mauvaise surprise pour Miss Terre. Selon une récente étude internationale, il serait responsable de 8% des émissions de gaz à effet de serre. Explications.

Avec plus de 7% de croissance, le tourisme a encore de belles années devant lui. Problème : il nuit gravement à la santé de la planète. Une étude internationale, menée dans 160 pays et publiée le 7 mai dernier dans la revue Nature Climate Change, fait même plutôt froid dans le dos. A lui seul, il représente 8% des émissions de gaz à effet de serre, et entre 2009 et 2013, son empreinte carbone est passée de 3,9 à 4,5 gigatonnes équivalent CO2 (GtCO2e). Ce qui équivaut environ à une évolution de 15%, soit quatre fois plus que ce que les évaluations scientifiques laissaient envisager. Et le problème majeur reste l’avion, qui compte à lui seul pour un cinquième des émissions de gaz à effet de serre. De quoi refroidir les grands voyageurs (à défaut de soulager la planète…). Sans grande surprise, ceux qui émettent le plus de CO2 restent les plus riches et les plus nombreux. Le bonnet d’âne étant attribué aux Etats-Unis, suivis de près par les Chinois, les Allemands et les Indiens. L’avenir semble donc plus que jamais au tourisme durable. D’autant plus que l’Accord de Paris, qui vise à maintenir le réchauffement climatique sous la barre des 2°C, ne prend en compte ni l’aviation, ni le tourisme. Logique quand tu nous tiens… 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.