Affaire Weinstein : le témoignage glaçant de Salma Hayek

Affaire Weinstein : le...

Affaire Weinstein : le témoignage glaçant de Salma Hayek

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Dans une tribune publiée par le "New York Times", Salma Hayek a ajouté son témoignage à la liste des accusations contre Harvey Weinstein. Et l’actrice a fait des déclarations terrifiantes.

Ca fait froid dans le dos. Le 13 décembre 2017, le New York Times a publié un témoignage de Salma Hayek à propos d’Harvey Weinstein. Dans cette tribune, l’actrice accuse le producteur de l’avoir harcelée : "C'était un cinéphile passionné, un preneur de risques, un producteur talentueux, un père aimant mais aussi un monstre. Pendant des années, il a été mon monstre. Je lui ai dit non quand il m'a demandé de lui ouvrir la porte à toutes les heures de la nuit [...] Non au fait de prendre une douche avec lui. Non quand il a voulu me regarder prendre une douche. Non quand il m'a demandé de le laisser me faire un massage. Non au fait de laisser un de ses amis, nu, me faire un massage. Non à du sexe oral. Non. Non. Non. Non. Non", a-t-elle confié. L’actrice explique qu’elle a vécu cet "enfer" lors du tournage de Frida, alors qu’elle était actrice principale et coproductrice du film. "Il critiquait sens cesse la production du projet. Il m’a dit que la seule chose que j’avais pour moi, c’était mon sex-appeal, et qu'on ne le voyait pas dans le film", a-t-elle déclaré. Salma Hayek ajoute : "Il m’appelait en pleine nuit. Il m’a même déjà menacée, il m’a dit ’Je vais te tuer, ne pense pas que je ne peux pas le faire.’"

Pourtant, Salma Hayek n’a rien dit jusqu’à aujourd’hui. "Des années plus tard, quand je l'ai rencontré lors d'un événement, il m'a pris à part et m'a dit qu'il avait arrêté de fumer et qu'il avait eu une crise cardiaque. Il a dit qu'il était tombé amoureux et qu’il avait épousé Georgina Chapman, et qu'il était un homme changé. Finalement, il m'a dit: 'Tu as bien fait avec Frida, nous avons fait un beau film.’Je me suis dit : tu n’as pas cédé et tu as gagné." Suite à la publication, le porte-parole d’Harvey Weinstein a déclaré que le producteur ne se souvenait pas d’avoir "mis la pression" à Salma Hayek.


Ava Skoupsky

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus