Le taux de mortalité lié au cancer des ovaires a diminué grâce à la pilule et au THS !

News

La pilule ferait baisser le cancer des ovaires

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 7 Septembre 2016

La pilule et le déclin des traitements substantifs du THS lors de la ménopause feraient baisser la mortalité du cancer des ovaires d'après une étude italienne.

En voilà une bonne nouvelle redorant le blason de la pilule. Le nombre de décès pour cancer de l’ovaire a baissé dans le monde grâce à la généralisation de la pilule et au déclin de l’utilisation du THS. Le THS est un traitement hormonal prescrit pour les femmes ménopausées apportant des hormones et favorisant les cancers ovariens.

En Europe, le taux de décès lié au cancer ovarien a chuté de 10% entre 2002 et 2012.  (24% au Danemark et en Suisse, 22% au Royaume-Uni, 16% aux Etats-Unis)

L’étude de l’université de Milan publiée dans la revue médicale Annals of Oncology souligne les différences entre les pays. En matière de pilule les pays du Nord ont été précurseurs expliquant leurs meilleurs résultats par rapport aux pays du Sud. Le Pr La Vecchia derrière l’étude explique :  " Les grandes variations de taux de mortalité en Europe ont diminué depuis les années 1990 (...) C'est probablement dû à une utilisation plus uniforme des contraceptifs oraux sur le continuent, ainsi qu'à des facteurs reproductifs, tels que le nombre d'enfants par femme." 

Les prédictions des taux pour 2020 vont également dans le sens d’une baisse continue.

Manon Huerta

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus