Le stationnement des trottinettes sur les trottoirs de Paris bientôt interdit Le stationnement des trottinettes sur les trottoirs de Paris bientôt interdit

News

Le stationnement des trottinettes sur les trottoirs de Paris bientôt interdit

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 7 Juin 2019

Jeudi 6 juin 2019, Anne Hidalgo, maire de Paris, a annoncé plusieurs mesures pour mettre fin aux gênes causées par la présence des trottinettes électriques dans les rues parisiennes. Les voici.

Voilà une nouvelle qui devrait ravir les Parisiens. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé le 6 juin 2019 de nouvelles mesures pour encadrer l’usage des trottinettes et qui devraient entrer en vigueur dès le mois de juillet. Parmi les nouvelles règles : l’interdiction de stationnement sur les trottoirs, la limitation de vitesse à 20 km/h et à 8 km/h sur les zones piétonnes et les zones de rencontre, l'obligation de stationner sur les places prévues pour les deux-roues motorisés sur la chaussée. Les trottinettes seront également interdites dans tous les parcs et jardins parisiens. Le port du casque, lui, sera seulement recommandé et non obligatoire. “Je vais proposer dès vendredi au Préfet de police de signer ensemble un arrêté qui interdit le stationnement des trottinettes électriques sur tous les trottoirs”, a déclaré la maire de Paris au cours d’une conférence de presse le 6 juin 2019.

Depuis leur arrivée en 2018 à Paris, les trottinettes ont envahi les rues et sont maintenant au nombre de 20 000 dans la capitale. Pratique pour certains, elles sont devenues pour d’autres une véritable nuisance au quotidien. Surtout pour les personnes en situation de handicap. Si aucune autorité n’est en mesure de donner les chiffres exacts des accidents impliquant des trottinettes à Paris, on sait toutefois que les victimes se multiplient. “Il y a une quarantaine de dossiers de victimes de trottinettes par jour”, a affirmé Me Michel Benezra à l’AFP, qui est l'avocat de quatre accidentés. En effet, aucune assurance n’est prévue pour ces accidents d’un nouveau genre par les opérateurs. De ce côté-là, aucune mesure n’a été annoncée par Anne Hidalgo pour le moment.

O.M

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires