Le programme Erasmus à l'origine d'un million de naissances

Le programme Erasmus à...

Le programme Erasmus à l'origine d'un million de naissances

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 23 Septembre 2014

Le programme européen d’échanges universitaires a entrainé la formation de couples et a donné lieu à la naissance d’un million de bébés depuis son entrée en vigueur en 1987, selon une étude de la Commission européenne publiée lundi.

En 2002, Erasmus avait été sous les projecteurs grâce à "L’Auberge espagnole", le film de Klapisch. Aujourd’hui, 25 ans après l’entrée en vigueur du programme d’échanges universitaires, une étude de la commission européenne démontre que cet échange a eu des conséquences sur la vie privée des étudiants, comme il en avait eu sur Xavier, le personnage interprété par Romain Duris. En plus de favoriser l’esprit d’entreprise, la mobilité et l’apprentissage de langues étrangères, le programme a été à l’origine de la formation de nombreux couples internationaux et a été le contributeur de la naissance d’un million de bébés depuis sa création. ###twitter###En effet, un tiers (33%) des anciens étudiants Erasmus forment un couple international, soit trois fois plus que les étudiants qui ne sont pas partis à l’étranger (13%), toujours selon l'étude de la Commission européenne. Tout comme Xavier de "L'Auberge espagnole" qui est tombé amoureux de sa colocataire britannique Wendy, 27 % des anciens étudiants du programme disent avoir rencontré leur partenaire actuel au cours de leur séjour à l’étranger.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr

Anaëlle Jalef

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus