Le nombre d’appels au 3919 ont explosé depuis le début du Grenelle des violences conjugales Le nombre d’appels au 3919 ont explosé depuis le début du Grenelle des violences conjugales

News

Le nombre d’appels au 3919 a explosé depuis le début du Grenelle des violences conjugales

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 9 Septembre 2019

Depuis mardi 3 septembre 2019, date du lancement du Grenelle des violences conjugales, le nombre d’appels au numéro d’urgence pour femmes battues a explosé.

Bonne ou mauvaise nouvelle ? Tristement, c’est difficile à dire… Depuis le début du Grenelle des violences conjugales, le 3 septembre dernier, le nombre d’appels au 3919, numéro national dédié à l’écoute et à l’orientation des femmes victimes de violences conjugales, ont explosé. Avant cette date, les conseillères recevaient en moyenne 200 à 250 appels par semaine, 100 à 150 le samedi et 80 à 100 le dimanche. Mais de lundi à mardi, les demandes ont été multipliées par dix. Lundi, à la veille du commencement du Grenelle, 638 appels ont été enregistrés. On en a compté 1661 le jour-même et 1134 mercredi. 

Ce numéro est entièrement gratuit, anonyme et ouvert toute la semaine, de 9h à 22h. Attention, il ne s’agit pas d’un numéro d’urgence. Les écoutantes de la plate-forme orientent les femmes vers des services appropriés ou des associations locales pour les accompagner dans leurs démarches.
En cas de danger, il faut appeler le 17, le 18 ou le 112. 

A.L

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires