La Kinect serait utilisée pour surveiller la frontière coréenne

News

La console de jeu Kinect serait utilisée pour surveiller la zone démilitarisée en Corée

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 4 Février 2014

Un programmateur sud-coréen aurait créé un logiciel de contrôle basé sur le capteur Kinect pour surveiller la frontière coréenne. La caméra identifierait les objets traversant la zone depuis août 2013.

Les consoles de jeu ne seraient pas qu'un simple divertissement. En effet, selon le site spécialisé dans les jeux vidéos Kotaku, le capteur Kinect, l'accessoire imaginé en 2010 par Microsoft pour la Xbox 360, ferait partie des nouveaux gardes surveillant la frontière entre les deux Corées.###twitter### La caméra à détection de mouvement permettrait d'identifier les objets passant par la zone démilitarisée. Mais surtout, selon le site d'atualité Hankooki, si elle détecte un homme, un message est envoyé au poste de surveillance le plus proche. Une aide précieuse puisqu'auparavant, la frontière était bardée de capteurs infrarouges incapables de faire la différence entre les hommes et les animaux, ce qui entraînait de fausses alertes. Selon Kotaku, le programmeur sud-coréen Jae Kwan Ko aurait développé ce logiciel de contrôle basé sur le Kinect pour la Zone Démilitarisée (DMZ) pour une utilisation dès août 2013 et une mise à jour est déjà prévue : dans le futur, le Kinect de la DMZ devrait pouvoir repérer le rythme cardiaque des individus. L'utilisation d'une telle console de jeu est étonnante dans la mesure où la Xbox One n'est toujours pas disponible en Corée du Sud.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

Mélanie Caous

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus