Le gouvernement allemand adopte un projet de loi pour reconnaître un troisième genre Le gouvernement allemand adopte un projet de loi pour reconnaître un troisième genre

News

Le gouvernement allemand adopte un projet de loi pour reconnaître un troisième genre par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 16 Août 2018

Mercredi 15 août 2018, un texte de loi a été adopté en Allemagne pour la reconnaissance d’un "troisième genre". Apposée aux genres "féminin" et "masculin" pourra être cochée la mention "divers".

C’est une première ! Le gouvernement allemand a adopté un texte de loi le 15 août dernier, autorisant la mention d’un "troisième genre" sur les certificats de naissance. Aux côtés des cases "féminin" et "masculin" que l’on trouve aujourd’hui, se trouvera donc le genre "neutre". "Personne ne doit être discriminé en raison de son identité sexuelle" a déclaré la ministre de la Justice Katarina Barley, jugeant également que ce changement aurait dû être fait il y a bien longtemps.

Si la proposition doit encore être validée par le Bundestag, le parlement du pays, cela fait tout de même de l’Allemagne un précurseur en Europe dans la reconnaissance des individus intersexes. En 2017, la plus haute instance du pays avait donné aux députés jusqu’à fin 2018 pour voter la légalisation d’un troisième genre, et il était par ailleurs possible Outre-Rhin de laisser le champ relatif au sexe vide dans les formulaires officiels depuis 2013. A première vue, rien ne semble donc s’opposer au vote définitif d’une telle loi.

Qu’est-ce que l’intersexualité ? Selon la définition établie par les Nations Unies, "les personnes intersexes sont nées avec des caractères sexuels (génitaux, gonadiques ou chromosomiques) qui ne correspondent pas aux définitions binaires des types des corps masculins ou féminins". Cela représente une large gamme de variations naturelles du corps, qu’elles soient visibles ou non. Chez certains personnes elles sont présentes à la naissance, d’autres n’apparaissent qu’à la puberté, d’autres encore viennent de variations chromosomiques qui ne sont donc pas du tout détectables "à l’œil nu". Il ne faut donc pas les confondre avec les personnes "hermaphrodites" qui ont deux sexes qui fonctionnent, ni avec les personnes trans, qui ne se sentent pas en accord avec le genre qu’on leur a assigné à la naissance. Interviewée par le HuffPost américain, la professeure en études de genre Elizabeth Reis définit l’intersexualité comme la meilleure manière de décrire quelqu’un qui est né avec une "anatomie sexuelle atypique". 
Selon RFI, les associations LGBTQ+ saluent l’initiative allemande et le fait que la mention "divers" ait été choisie, estimant qu’une mention "autres" aurait été discriminatoire. Elles pensent également que chaque personne qui souhaite choisir le genre "neutre" ne devrait pas à avoir à fournir une attestation médicale… A contrario, d'autres associations regrettent le fait que cette nouvelle loi ne concerne que les personnes intersexes et pas encore les personnes trans et non-binaires.

Les mentalités avancent doucement en Europe pour la reconnaissance d’un troisième genre, notamment en Autriche et aux Pays-Bas, où un citoyen a obtenu le droit en mai 2018 de ne pas s’identifier comme homme ou femme sur son acte de naissance. La France est, quant à elle, mauvaise élève : la Cour de Cassation a refusé en 2017 la reconnaissance d’un sexe "neutre" après la demande d’une personne née sans vagin, ni pénis. Enfin, toute personne doit être rattachée à l’un des deux genres dans les cinq jours qui suivent sa naissance dans l’hexagone. On a encore un long chemin à faire.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus