Les lions font partie des espèces qui seront libérées des zoos par le Costa Rica. Crédits : AFP

News

Le Costa Rica interdit les zoos

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Le gouvernement du Costa Rica a déclaré qu’il souhaitait fermer l’ensemble des zoos du pays. Cette décision devrait permettre aux animaux de retrouver leur milieu naturel.

Dès mai 2014, les zoos seront interdits au Costa Rica. Ce sont près de 400 animaux et 60 espèces différentes qui retrouveront leur liberté, ou du moins une semi-liberté. Les autorités parlent d’un placement des animaux dans des refuges animaliers privés pour les uns et une restitution à la nature, si cela est jugé possible, pour les autres.

###twitter### "Cela s’est fait grâce à un changement dans la conscience environnementale des Costaricains. Nous ne voulons plus d’animaux en captivité ou enfermés de quelque sorte que ce soit, sauf s’il s’agit de les secourir et de les sauver." a annoncé, lors d’une conférence de presse, René Castro, le ministre costaricain de l’Environnement. 

Cela concerne deux zoos, celui de Simon Bolivar et le centre de conservation Santa Ana, tous les deux situés à San José, la capitale du pays. Ils vont être transformés en jardins botaniques et parcs urbains. Le Costa Rica est le premier pays à prendre une telle décision mais, "à moyen terme, il y a aura forcément des répercussions", a conclu, ravi, le président de l’association Code Animal.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

Laurine Thiodet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.