Amnesty international

News

L'audiotest d'Amnesty International pour lutter contre la violence faite aux femmes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Amnesty International Belgique a lancé une campagne inédite sous la forme d'un test audio qui a pour but de sensibiliser l'opinion face aux agressions sexuelles.

Amnesty International Belgique mise sur une campagne des plus originales pour sensibiliser ses concityens face à la violence faites aux femmes dans le cadre de la mobilisation "Mon corps, mes droits". L'ONG propose en effet aux internautes de passer un test auditif en ligne sur le site du centre d'audition Matysen. ###twitter###

"Cet audiotest vous dira si vous souffrez de perte d'audition. Dès que nous connaîtrons votre résultat nous pourrons vous donner des infos importantes ainsi que des conseils et de l'aide pour agir". Durant une vingtaine de secondes, on demande à l'internaute de cliquer dès qu'il perçoit un son. On y entend en réalité des "non" d'une voix féminine de plus en plus rapprochés et forts. Le test se solde ensuite par l'annonce du résultat avec le message d'Amnesty International : "Parfait, rien de nous empêche d'entendre quelqu'un quand il vous dit non".

L'organisation propose ensuite une infographie autour agressions sexuelles en Belgique. "Chaque jour, ce sont huit femmes qui déclarent avoir été violées. Nous pensons que ce n'est que la partie visible de l'iceberg car le sujet est encore tabou" a expliqué Philippe Regnier, secrétaire d'Amnesty International sur le site lavenir.net

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

Maïlys Derville

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus