L’affiche du film « L’inconnu du Lac » censurée à Versailles et à Saint-Cloud L’affiche du film « L’inconnu du Lac » censurée à Versailles et à Saint-Cloud

L’affiche du film "L’inconnu du Lac" censurée à...

L’affiche du film "L’inconnu du Lac" censurée à Versailles et Saint-Cloud

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 11 Juin 2013

L’affiche du nouveau film d’Alain Guiraudie, "L’inconnu du lac", a été retirée ce matin des rues de Versailles et de Saint-Cloud, dans les Yvelines. Si certains dénoncent une censure, d’autres s’insurgent d’une image jugée trop provoquante.

Depuis ce matin, l’affiche de L’inconnu du lac, le nouveau film d’Alain Guiraudie, interdit aux moins de 16 ans, fait polémique sur internet. En effet, dessiné par l’illustrateur Tom de Pékin, le visuel coloré aux traits presque enfantins montre le baiser d’un couple gay en premier plan, tandis qu'en arrière plan on devine... une fellation.

Jugé trop choquant par les citoyens de Versailles et de Saint-Cloud (dans les Yvelines), les deux municipalités ont demandé au groupe en charge de la publicité urbaine, JCDecaux, de les retirer des rues. "On a été harcelés de coups de fil, de mails depuis jeudi dernier. Certains Clodoaldiens se sont déplacés en personne à la mairie", confie un employé municipal.

De leur côté, les partisans de la Manif pour Tous se sont montrés particulièrement révoltés sur Twitter :

Alors que le film avait été très bien accueilli au Festival de Cannes, le réalisateur Alain Guiraudie a confié son étonnement face aux critiques et à la colère et a déclaré au site Cinequeer : "Le puritanisme, on sait où il se situe géographiquement. Socialement, déjà, je le situe dans les classes bourgeoises, et comme par hasard, géographiquement, ça vient de là-bas."

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, a quant à elle dénoncé "un acte de censure qui porte atteinte à la liberté de communication et d'expression".

En attendant, Alain Guiraudie ne se démonte pas et plaisante, comme on peut le voir dans le Vine ci -dessous : "Prolétaires du monde entier, touchez-vous", dit-il à la caméra.

Un appel lancé sur les réseaux sociaux, soutenu par SOS Homophobie le festival LGBT Chéries-Chéris, appelle à manifester mercredi 12 juin devant la mairie de Saint-Cloud pour protester contre le décrochage des affiches du film d'Alain Guiraudie.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

Amélie Frantelle

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus