anna gunn breaking bad anna gunn breaking bad

Anna Gunn alias Skyler dénonce le sexisme des fans de...

Anna Gunn alias Skyler dénonce le sexisme des fans de "Breaking Bad"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 28 Août 2013

Anna Gunn a poussé un coup de gueule dans une tribune publiée par le "New York Times", se plaignant du sexisme dont est victime Skyler, son personnage de "Breaking Bad".

Depuis plus de cinq saisons, l'actrice Anna Gunn incarne Skyler, la femme de Walter White, ce héros, ou plutôt cet antihéros de Breaking Bad. S'opposant régulièrement à son dealer-chimiste de mari et n'incarnant pas la femme soumise parfaite, l'actrice Anna Gunn fait les frais de son personnage, s'attirant comme jamais la foudre des fans. Menaces de mort, commentaires haineux en tous genres sur les réseaux sociaux, groupes Facebook de type "Je hais Skyler White" rassemblant des dizaines de milliers de personnes et autres propos violents, l'actrice dénonce et s'étonne du déferlement de haine dont elle est victime et invite à s'interroger sur le rôle des femmes dans les séries télévisées.
###twitter###
Dans sa chronique, publiée le 23 août 2013 dans le New York Times, Anna Gunn interpelle : "Vince Gilligan, le créateur de Breaking Bad, voulait que Skyler soit une femme ultra forte qui s'opposerait à tout ce qui viendrait sur son chemin, qui ne soit pas du genre à s'effondrer dans un coin en tordant ses mains de désespoir. (…) En tant qu'actrice, je comprends que les spectateurs aient le droit de ressentir les sentiments qu'ils veulent sur les personnages qu'ils regardent. Mais en tant qu'être humain, je m'inquiète que tant de gens réagissent à Skyler avec tant de venin. Serait-il possible qu'ils ne puissent supporter qu'une femme ne souffre pas en silence, ou qu'elle ne soit pas "aux côtés de son homme" ? Qu'ils la méprisent parce qu'elle n'est pas prête de reculer ou d'abandonner ? Ou parce qu'elle est, en fait, l'égale de Walter ?"

L'amer constat d'Anna Gunn a fait le tour de la toile, et a eu de nombreux échos : ainsi, la critique télé du Huffighton Post US, Maureen Ryan, appuie son indignation, et accuse même directement les créateurs de séries : "Le fait est que des décennies de programmes (…) ont conduit les spectateurs à attendre des personnages féminins qu'elles se conforment à des rôles stéréotypés, et au second plan par rapport aux hommes : qu'elles soient traitées en fonction des leurs rapports aux hommes."

Cependant toujours selon Maureen Ryan, l'espoir n'est pas perdu, comme le démontre l'importance qu'a pris le débat lancé par la tribune Anna Gunn et aussi le fait que de plus en plus de séries créent des personnages féminins plus consistants." Mais c'est un long processus", admet-elle.

Voici un extrait d'un des nombreux désaccords entre Skyler et Walter White :

-> Retrouvez plus de news Glamour !

 

B.K.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus