propranolol propranolol

Une pilule pour faire oublier nos pires souvenirs

Santé : une pilule pour faire oublier nos pires souvenirs

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 27 Mars 2013

Le propranolol est un médicament destiné à soigner l'hypertension ou la migraine. Mais apparemment, il guérit aussi des traumatismes les plus persistants.

Non, nous ne sommes pas dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind et pourtant ; des chercheurs du laboratoire du stress traumatique de Toulouse ont utilisé le générique propanolol pour diminuer "la charge émotionnelle" liée aux souvenirs les plus douloureux. Utilisé depuis une dizaine années pour soigner l'hypertension ou la migraine, après des tests menés sur une quarantaine de sujets entre Montréal, Boston et Toulouse, le pronanolol a montré des résultats probants après six séances de traitements seulement. Ainsi, sur 18 personnes par exemple encore traumatisées 10 ans après l'explosion de l'usine AZF, présentant notamment des troubles tels que l'agoraphobie, ont vu leur stress grandement diminué. Et selon laboratoire, 70% des patients seraient même intégralement guéris après un certain temps.

###twitter###

"Ces personnes connaissaient une grande détresse émotionnelle car elles revivaient en permanence leur traumatisme. Quatre-vingt-dix minutes après la prise du médicament, elles conservent le souvenir mais n'en souffrent plus", détaille le professeur Birmes, directeur du laboratoire toulousain, interrogé par Le Parisien.

--> Retrouvez plus de news !

 

B.K.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus