Doria Tillier règle ses comptes avec Nicolas Bedos en direct sur Canal +

La miss météo Doria Tillier règle ses comptes avec...

La miss météo Doria Tillier règle ses comptes avec son "ami" Nicolas Bedos sur Canal +

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Jeudi 7 Novembre 2013

La miss météo de Canal +, Doria Tillier, a taclé hier soir Nicolas Bedos sur le plateau du Grand Journal. La jeune femme a notamment commenté un passage du nouveau livre de l’acteur et écrivain français, dans lequel elle est citée.

Mettre Nicolas Bedos mal à l’aise ? On en a rêvé, Doria Tillier l’a fait : hier soir, sur le plateau du Grand Journal, la miss météo de Canal + a réglé ses comptes en direct avec l’acteur français, avec qui elle aurait eu très probablement une liaison. Nicolas Bedos était invité à cette émission pour présenter son nouveau livre intitulé "La tête ailleurs".###twitter###

La jeune femme a profité de son bulletin météo habituel pour commenter un passage du livre, dans lequel il est question d’elle : "J'ai lu de la page 52 à 55, vous parlez de votre passage ici l'année dernière, qui vous a laissé un souvenir périssable. A l'exception de la météo, c'est là que cela devient palpitant..." Elle continue ensuite de commenter le chapitre qui la concerne, en lançant quelques vannes par-ci, par-là, mettant Nicolas Bedos franchement mal à l’aise.

Mais le meilleur reste à venir... On vous laisse profiter de ce moment savoureux.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

--> Retrouvez plus de news Glamour !

Hélène Pagesy

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus