La meilleure réponse à la photo de Trump signant une mesure anti-IVG

La réponse à la photo de...

La meilleure réponse à la photo de Trump signant une mesure anti-IVG

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Jeudi 26 Janvier 2017

Il sera désormais interdit d’éjaculer hors procréation aux Etats-Unis, et c’est Hillary Clinton qui le dit !

Le corps des femmes, une affaire d’hommes ? Comme une réponse à la Women’s March, Donald Trump a signé, lundi 23 janvier, une mesure interdisant le financement d’ONG internationales qui soutiennent et donnent des informations sur l’avortement. Retour des décennies en arrière. La photo qui a immortalisé ce moment est très symbolique, et pour cause : on y voit le président des Etats-Unis entouré d’hommes pour signer un décret concernant le corps des femmes. Un cliché qui a beaucoup irrité les internautes, et fait réagir la presse. Le 24 janvier, Courrier International publie un article intitulé "Etats-Unis. Mesure anti-avortement signée par Trump : la photo de trop".

Donald Trump signant le décret anti-IVG ce lundi 23 janvier / GettyImages

Mais la meilleure des réponses, c’est sans doute le collectif féministe 52 qui l’a apporté en postant sur Facebook la capture d’écran d’un faux article du Monde affublé du titre "Il est désormais interdit d’éjaculer hors procréation aux Etats-Unis". On y voit Hillary Clinton bien décidée à signer le décret anti-éjaculation… entourée de femmes !



Si la photo prête à sourire et que le titre paraît absurde, c’est en fait tout aussi ridicule que ce qu’il se passe pour les femmes, en ce moment même aux Etats-Unis. Contactée par BuzzFeed News, une porte-parole du collectif explique : "C’est une blague pour tourner en dérision quelque chose qui est dingue: depuis des siècles, ce sont les hommes qui gèrent le corps des femmes". Elle ajoute : "On dit aux femmes quels vêtements elles ont le droit de porter, quel salaire elles ont le droit d’avoir… Trump vient de devenir président et la première chose qu’il fait, c’est de revenir en arrière en signant ce décret."

Maylis Casse

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus