La France (encore) plutôt mauvaise élève en matière d’égalité femmes-hommes La France (encore) plutôt mauvaise élève en matière d’égalité femmes-hommes

News

La France (encore) plutôt mauvaise élève en matière d’égalité femmes-hommes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 26 Décembre 2019

Selon le rapport annuel du Forum Economique Mondial, la France aurait encore du mal à installer durablement une parité efficace.

A l’échelle mondiale, 55% des femmes âgées de 15 à 64 ans sont actives sur le marché du travail, contre 78% des hommes. Au rythme dans lequel on va, il faudrait aussi 257 ans pour parvenir à une parité parfaite dans le monde du travail et dans le monde entier. Voilà quelques données issues du dernier rapport du Forum Economique Mondial (WEF) sur l’égalité entre les femmes et les hommes. Chaque année, le WEF mène une étude sur 153 pays, afin d’analyser la parité entre les genres dans différents domaines comme le travail, la santé, l’éducation et la politique. Et globalement, malgré les chiffres affolants cités ci-dessus, cette année, les résultats se sont améliorés. Il faudrait en moyenne 99 ans et demi pour parvenir à une parité moyenne globale dans le monde, alors que l’année dernière, on estimait ce chiffre à 108 ans. Une plus grande représentation des femmes en politique aurait contribué à cette baisse, même si le domaine reste le moins performant de tous.

La France participe en grande partie à cette meilleure représentation puisqu’elle occupe la première place en terme de femmes qui occupent des positions ministérielles. Si elle est quinzième du classement au niveau politique et global, elle est aussi première en matière de parité dans l’instruction.
Malheureusement, au niveau de l’économie et du domaine de la santé, la France est vraiment (vraiment !) mauvaise élève, puisqu’elle arrive respectivement au 65ème et 78ème rang de chaque classement. Bref, il y a encore un long chemin à faire.

Globalement, les pays qui occupent les dix premières places du classement général sont : l’Islande, la Norvège et la Finlande sur le podium. Ces pays du Nord sont suivis de la Suède, du Nicaragua, de la Nouvelle-Zélande, de l’Irlande, de l’Espagne, du Rwanda et de l’Allemagne. C’est donc en Europe de l’Ouest que la parité est la plus avancée, et ce depuis le commencement des classements du WEF. Comme le rappelle le HuffPost, cette région du monde a déjà comblé 77% de l’écart entre les genres. A ce rythme, il faudrait 54 ans. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires