Etats-Unis : une année meurtrière pour la communauté LGBTQ

News

Etats-Unis : une année meurtrière pour la communauté LGBTQ

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Une nouvelle étude américaine conduite par la "National Coalition of Anti-Violence Programs" (une coalition nationale qui lutte contre la violence aux Etats-Unis) dénonce les violences contre la communauté LGBTQ.

Cette étude observe l'ensemble de l'année 2017. Elle démontre que l'année dernière, le taux de crimes visant des homosexuels, ou des transgenres a augmenté de 86%. Ce qui fait de 2017 l'année la plus meurtrière pour la communauté LGBTQ aux Etats-Unis.

Les statistiques des crimes de haine contre cette communauté (et les personnes souffrant de VIH) n'ont jamais été aussi élevées depuis 1996. 52 personnes ont été tuées aux Etats-Unis, soit une personne par semaine.

Ce rapport paraît alors que la communauté LGBTQ outre-Atlantique traverse une période difficile, les forces de l'ordre étant autorisées à discriminer les homosexuels par Donald Trump lui-même. D'ailleurs, la directrice générale de la National Coalition of Anti-Violence Programs, Beverly Tillery, n'hésite pas à blâmer le président des Etats-Unis, pour cette hausse de meurtres invraisemblable.

Donald Trump a établi toute sa campagne sur la haine envers les minorités du pays. Décidément, quand une mauvaise nouvelle tombe, le pire président des USA n'est jamais très loin...

Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.