La Chine va ouvrir un refuge pour pandas de la taille de la Belgique La Chine va ouvrir un refuge pour pandas de la taille de la Belgique

News

La Chine va ouvrir un refuge pour pandas de la taille de la Belgique par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

En matière de protection animale, la Chine semble sur la voie de la sagesse. Le pays vient d’annoncer la création d’un parc animalier géant, entièrement réservé aux pandas. Le projet, censé protéger cette espèce vulnérable, devrait voir le jour d’ici 5 ans.

En septembre 2016, L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) avait sorti le panda de la liste des espèces "en danger" grâce aux efforts considérables mis en place par la Chine pour sauver l’ursidé. Fort de cette considération internationale, le pays a décidé de se lancer dans un immense projet : créer un parc naturel pour pandas, afin de regrouper les spécimens et de favoriser leur reproduction, souvent difficile.

D’une superficie de plus de 27.000 km², soit l’équivalent de la Sicile ou de la Belgique, le parc devrait ouvrir d’ici à 2023 et coûter plus de 1,27 milliard d’euros au pays. Et comme près de 80% des pandas sauvages vivent dans le Sichuan, une région montagneuse du sud-ouest de la Chine, le projet y verra naturellement le jour. Encore une preuve que les mentalités chinoises concernant la protection de la nature ont bel et bien changé. 

via GIPHY

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.