KardBlock, le logiciel qui vous débarasse des Kardashian

KardBlock, le logiciel qui...

KardBlock, le logiciel qui vous débarasse des Kardashian

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Fatiguées des Kardashian ? Il est désormais possible de faire disparaître du web toutes les actualités les concernant grâce au logiciel KardBlock.

Dorénavant, si Kim Kardashian opte pour une coloration rose ou appelle son second enfant South, il est possible de passer à côté du scoop ! ###twitter###En effet, James Shamsi a créé le logiciel KardBlock dans le but de faire disparaître des réseaux sociaux et des pages web que vous consultez, toutes les actualités concernant la famille Kardashian. Sur le même schéma que le logiciel anti-pubs AdBlock, il permet à l’internaute de naviguer sur Internet en toute tranquillité, puisque les pages consultées seront nettoyées au préalable.

Le logiciel KardBlock est présenté par son créateur comme une libération de leur suprématie médiatique. "On se fiche de savoir avec qui les Kardashian couchent ou ne couchent pas. On se fiche que Kim ait teint ses cheveux en blond. On se fiche des Kardashian", écrit-il sur son site."En revanche, on se fiche moins d’éveiller l’attention au sujet de la transsexualité. On se fiche moins d’attirer l’attention et de collecter l’argent pour les milliers de gens qui sont morts au Népal," poursuit le créateur du site, avec l'ambition de "rendre le monde meilleur". Prochaine étape ? Une version du logiciel pour bloquer tous les contenus relatif à Justin Bieber !

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

Myriam Benachour

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.