Journée des femmes musulmanes : une troisième édition placée sous le signe de la santé mentale Journée des femmes musulmanes : une troisième édition placée sous le signe de la santé mentale

News

Journée des femmes musulmanes : une troisième édition placée sous le signe de la santé mentale par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 27 Mars 2020

Lancée en 2017 en France, la journée internationale des femmes musulmanes a pour but de mieux les représenter dans l’espace médiatique. Cette année, elle a lieu, virtuellement, les 27 et 28 mars 2020 et est encore une fois orchestrée par l’association Lallab.

Confinement oblige, Lallab a dû revoir ses plans. L’association féministe et anti-raciste a fait de la journée internationale des femmes musulmanes un évènement 3.0. Cette année, le rendez-vous se déroule donc les 27 et 28 mars 2020, en ligne exclusivement, et entend mettre en lumière le problème de la santé mentale. "Dans un temps où le confinement isole beaucoup de personnes et créé pour beaucoup d’entre nous du stress et de l’anxiété il nous semblait urgent de continuer d’ouvrir des conversations sur ces sujets, de garder un espace de sororité et de contact avec vous", explique l’équipe sur ses réseaux sociaux. Objectifs de cette journée : briser les stéréotypes et aider à une meilleure représentation des femmes musulmanes en France. Pour cela, le programme est chargé. Le samedi 28 mars 2020, un gigantesque Facebook Live sera organisé entre 10h et 18h. Plusieurs intervenantes viendront aborder des thématiques importantes comme le racisme, les discriminations à l’emploi et l’islamophobie.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Lallab (@assolallab) on

Fondée en 2017 par Amani Al-Khatahtbeh, fondatrice du média américain Muslim Girl, la Journée internationale des femmes musulmanes a été lancée un an plus tard par l’association française Lallab et a pour but de faire entendre la voix des femmes musulmanes aux quatre coins du monde. La troisième édition française, bien que différemment organisée, ne dérogera donc pas à la règle.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires