Instagram : la publication sur l'utilisation des données personnelles est un canular Instagram : la publication sur l'utilisation des données personnelles est un canular

News

Instagram : la publication sur l'utilisation des données personnelles est un canular par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Mercredi 21 Août 2019

Ce 20 août 2019, entre les selfies et les mèmes sur Taylor Swift, notre feed Instagram était pollué par une publication devenue virale sur l'utilisation de nos données personnelles.

Instagram DOES NOT HAVE MY PERMISSION TO SHARE PHOTOS OR MESSAGES”, pouvait-on lire à la fin du message devenu viral sur Instagram ce 20 août 2019. Un (trop) grand nombre d'utilisateurs ont partagé sur le réseau social un copié/collé, alarmant sur la nouvelle politique d'Instagram, pouvant accéder à toutes nos données : photos, vidéos, messages, y compris ceux que nous avions pris le soin de supprimer après une soirée trop alcolisée. "N'oubliez pas. Demain débute la nouvelle politique d'Instagram, permettant d'utiliser vos photos. Elles peuvent être utilisées contre vous. Tout ce que vous avez posté devient publique à partir de demain", poursuivait la publication. Et toujours d'après cette dernière, il suffisait de partager la capture d'écran sur notre profil pour être hors de danger : 

Qu’il s’agisse de la mauvaise orthographe de l’avertissement, ou du fait que personne n’ait vraiment vu l’émission de Channel 13 nous avertissant des changements de la politique d'Instagram, le message est évidemment faux. D'ailleurs, la dernière photo postée sur le réseau social par Instagram pour nous faire part de la nouveauté, c'était ça : 

Très effrayant. Alors oui, la question sur la protection des données est omniprésente, rappellons-nous des suspicions sur la façon dont les Russes allaient apparemment utiliser nos selfies provenant de FaceApp ou du scandale de Facebook qui avait accès à toutes nos informations. Ceci dit, ce n'est pas un copié/collé qui réussira à les en empêcher. Le comédien Trevor Noah a d'ailleurs reposté le message de façon détournée en se moquant de son orthographe et en concluant par "ok, nous sommes en sécurité mes amis. Le démon Instagram est mort !".

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Be safe my friends. The new Instagram law is coming now!

Une publication partagée par Trevor Noah (@trevornoah) le

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires