News

Instagram : Chiara Ferragni victime de "body" et "mom-shaming" par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 20 Août 2018

"Votre fiancé vous laisse-t-il vraiment sortir comme ça ?", "Avez-vous oublié vos sous-vêtements?", ou encore "Mon oncle attache le jambon de la même façon"... Suite à une photo postée sur Instagram pendant ses vacances à Ibiza, Chiara Ferragni a été victime de messages haineux de la part des internautes. Pour certains, les femmes ne peuvent toujours pas s'habiller comme elles le souhaitent, et encore moins lorsqu'elles sont mères. Vous avez dit honteux ?

Le 17 août 2018,  l'influenceuse italienne et auteure du blog à succès, "The Blonde Salad", Chiara Ferragni, a posté sur Instagram une photo de son look du soir : un top assorti à une mini-jupe en cuir noir, lacée sur les côtés. Une tenue qui lui a valu des commentaires misogynes relevant parfois même du "mom-shaming". "Avez-vous oublié vos sous-vêtements?", s'insurge l'un de ses abonnés, tandis qu'un autre lance : "Votre fiancé vous laisse-t-il vraiment sortir comme ça?". Une remarque désobligeante à laquelle Chiara Ferragni a répondu : "Bien sûr et il adore même mon look".
D'autres haters ont jugé qu’elle n’était pas habillée "comme une mère devrait l'être" et commente : "ce n’est pas une attitude de mère de sortir sans sous-vêtements", jugeant le look de l'influenceuse trop provoquant. Certaines femmes ont pris la défense de cette dernière en expliquant qu'en 2018 une femme a le droit de s'habiller comme elle le désire : "Être mère ne veut pas dire être nonne".

 

Ready for tonight ????

Une publication partagée par Chiara Ferragni (@chiaraferragni) le

Malheureusement, le cas de Chiara Ferragni n'est pas isolé. En juillet 2018, Kim Kardashian avait été critiquée après avoir lissé les cheveux de sa fille, North, sur Instagram : Ce n'est pas bien, ça va abîmer ses cheveux". Dans le même temps, sa soeur, Khloé Kardashian, a été la cible de "mom-shaming" pour s'être rendue à un événement caritatif, loin de son bébé. "Qui surveille bébé ?", s'interroge alors un internaute. Khloé Kardashian s’est empressée de répondre : "Son père mais merci d’être si intéressé" avant de tweeter : "Le "mom-shaming" va beaucoup trop loin. J’ai un bébé ? Et alors, son père la garde pendant que je participe à un événement caritatif. Mais de toute façon, où est le problème si une jeune maman laisse le papa s’occuper de son enfant pendant quelques heures ?". 


L'influenceuse et jeune maman Caroline Receveur a également fait les frais des remarques désobligeantes des internautres et a invité le mois dernier ses haters à ne plus la suivre sur Instagram. Sous un selfie, ses abonnés l'accusaient d'avoir eu recours à la chirurgie esthétique et postaient des remarques comme "Visage trop étrange là" ou "Méconnaissable !". Avec répartie, elle conclut : "Tu n'aimes pas ma gueule ? Tu es libre de te désabonner avec plaisir." Bien dit. 

 

Selfie du jour, bonjour !???? Which one is your favorite ? #Cluse #CluseJewellery

Une publication partagée par Caroline Receveur (@carolinereceveur) le

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus