Il est plus dangereux pour une femme de faire une tête au foot que pour un homme Il est plus dangereux pour une femme de faire une tête au foot que pour un homme

News

Il est plus dangereux pour une femme de faire une tête au foot que pour un homme par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 2 Août 2018

Selon une étude publiée par la Radiological Society of North America, les lésions cérébrales causées par une tête au foot seraient plus importantes chez les femmes que chez les hommes.

Ah qu’ils sont beaux ces buts marqués de la tête au foot. Et pourtant ! Ils ne seraient pas inoffensifs. Ils seraient d’ailleurs plus dangereux pour les femmes que sur les hommes. C’est en tout cas ce que révèle une étude publiée par la Radiological Society of North America. Menée sur 49 footballeuses et autant de footballeurs âgés de 18 à 50 ans, les chercheurs ont montré que le volume de matière blanche endommagée chez les joueuses était cinq fois plus important que chez les hommes.

Pendant un an, les joueurs des deux sexes ont driblé de la tête un nombre de fois quasi identiques, puis leur cerveau ont été analysés à l’aide d’une IRM. Huit régions cérébrales auraient été endommagées chez les femmes contre seulement trois chez les hommes. Aucun risque pour les capacités cognitives n’a été détecté, et d’après Michael Lipton, auteur principal de l’étude, il faudrait réaliser environ 1800 frappes de tête par an pour constater des anomalies cérébrales... Un très grand nombre, donc. L’étude n’a pas déterminé les causes d’une telle différence entre les hommes et les femmes. Cela pourrait être hormonal, dû à une moins bonne résistance du cou ou à la génétique. A la rédac, on a notre pronostic : et si on en avait plus dans la tête à endommager que les hommes ? On dit ça, on ne dit rien …

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus