Violences conjugales : la chorégraphie qui émeut le jury de "La France a un incroyable talent" Violences conjugales : la chorégraphie qui émeut le jury de "La France a un incroyable talent"

News

Violences conjugales : la chorégraphie qui émeut le jury de "La France a un incroyable talent"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 24 Octobre 2018

Diffusée sur le compte Twitter de M6, cette vidéo de la prochaine édition de "La France a un Incroyable talent" a ému les internautes. Et pour cause, les deux danseurs y dénoncent les violences conjugales.

En 2017, 123 Françaises sont mortes sous les coups de leur compagnon, et 225 000 autres ont subi des violences. C’est ce sujet que deux candidats de l’émission La France a un incroyable talent ont décidé de dénoncer lors de cette 13ème saison. Si le programme ne débutera sur M6 que le 30 octobre, la chaîne a diffusé un extrait de cette séquence sur son Twitter. Nadia, 21 ans et Dakota, 27 ans, ont ému les jurés et la vidéo a été vue plus de 500 000 fois, et partagée à 18 000 reprises en trois jours. Rappelons que cette année, l’actrice Muriel Robin incarnait Jacqueline Sauvage, dans le téléfilm "Jacqueline Sauvage: c'était lui ou moi", diffusé sur TF1. Et, lancée la semaine dernière, une campagne télévisée encourage les femmes victimes de violences conjugales à appeler à l’aide. On ne peut que se réjouir de la visibilité du sujet sur le petit écran. 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus