News

Oui, votre salaire va augmenter à la fin du mois d'octobre ! par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 2 Octobre 2018

En ce mois d'octobre 2018, la cotisation chômage disparaît totalement : environ vingt millions d'actifs verront leur salaire net augmenter. Oui, oui, vous avez bien entendu.

C'est la deuxième étape de la baisse des cotisations salariales. Déjà passées de 2,4% à 0,95% en janvier dernier, les cotisations maladie et chômage vont disparaître totalement à partir du 1er octobre 2018, offrant aux salariés une hausse de 1% du montant net perçu à la fin du mois. Sur le bulletin de salaire, les mentions "valeurs" disparaissent ainsi des colonnes "Taux salarial" et "Part salarié". C'est ce qu'indique le Ministère de l'Économie et des Finances sur son compte Twitter :

Les salariés payés au SMIC toucheront 15 euros supplémentaires à la fin du mois grâce à la revalorisation mécanique du salaire minimum et à la suppression des cotisations chômage. Selon Bercy, le SMIC horaire net s’établira ainsi à 7,83 euros à partir d’octobre, soit 1 188 euros mensuels, a-t-il indiqué à l’AFP. La prime d'activité, pour les salariés aux revenus modestes, augmentera de 20 euros à partir du mois d’octobre. Pour 2019, de nouvelles hausses ont été promises par le gouvernement pour atteindre progressivement 80 euros de gain de pouvoir d’achat mensuel pour un salarié rémunéré au SMIC. Pas besoin de travailler plus pour gagner plus finalement...

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus