Harcèlement de rue : la nuit, à Strasbourg, les femmes pourront descendre du bus où elles veulent Harcèlement de rue : la nuit, à Strasbourg, les femmes pourront descendre du bus où elles veulent

News

La nuit, à Strasbourg, les femmes pourront descendre du bus où elles veulent

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Lundi 17 Juin 2019

Une ligne de bus strasbourgeoise va expérimenter les arrêts à la demande, en soirée, pour les femmes. Ce moyen est mis en place pour aider à lutter contre le harcèlement de rue.

A partir du 17 juin au soir, les femmes qui voyagent seules ou avec des enfants à Strasbourg pourront descendre du bus où elles le souhaitent. Ce dispositif mis en place tend à lutter contre le harcèlement de rue en limitant le temps de marche des femmes. Il a été proposé le 8 mars dernier, à l’occasion de la Journée Internationale des Droit des Femmes. Testé pendant six à huit mois sur la ligne de bus 24, il sera élargi aux trois lignes de bus de nuit s’il est concluant. 

En pratique, si elles ne peuvent pas monter au-delà des arrêts dédiés, elles pourront cependant demander au chauffeur de les arrêter à un endroit particulier, entre 22h et la fin du service, et il aura l’obligation de s’arrêter en respectant, bien sûr, des règles de sécurité. Bonne idée !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires