François Hollande a rendu visite à Valérie Trierweiler à l'hôpital

News

François Hollande a rendu visite à Valérie Trierweiler à l'hôpital

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

François Hollande s'est rendu jeudi 16 janvier au soir au chevet de Valérie Trierweiler, hospitalisée depuis une semaine à la Pitié-Salpetrière (Paris XIIIème).

Une semaine après l'hospitalisation de Valérie Trierweiler, François Hollande s'est rendu hier, jeudi 16 janvier, dans la soirée à la Pitié-Salpètrière (Paris XIIème).###twitter### Si le président a attendu aussi longtemps avant de se rendre à son chevet, ce serait suite aux conseils des médecins, selon RTL. Jusque-là, le couple présidentiel avait communiqué par SMS et par téléphone. La compagne officielle du chef d'Etat a été hospitalisée vendredi 10 janvier, après la publication du dossier du magazine Closer sur la liaison secrète entre François Hollande et l'actrice Julie Gayet. Selon son entourage, Valérie Trierweiler "ne sortira pas tout de suite, elle est affaiblie. Depuis son malaise, sa tension ne remonte pas." La nouvelle Une du magazine Closer, qui affirme dans son numéro du vendredi 17 janvier que la relation entre le chef de l'Etat et l'actrice dure depuis deux ans, ne devrait rien arranger. De son côté, Julie Gayet réclame 50 000 euros de dommages et intérêt pour "atteinte à la vie privée", 4000 euros pour les coûts de procédure, ainsi qu'une publication judiciaire sur la moitié de la couverture du magazine. Le procès se tiendra "dans les prochaines semaines" devant le tribunal de grande instance de Nanterre, selon une source judiciaire.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

Mélanie Caous

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.