Féminicides : un rassemblement à Paris pour dénoncer "le silence incroyable" du gouvernement Féminicides : un rassemblement à Paris pour dénoncer "le silence incroyable" du gouvernement

News

Féminicides : un rassemblement à Paris pour dénoncer "le silence incroyable" du gouvernement par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 6 Juillet 2019

Depuis le 1er janvier 2019, 73 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint en France. Des féminicides dont les chiffres ne baissent pas et que dénoncent les associations de défense des droits des femmes. Un rassemblement sera organisé ce samedi 6 juillet 2019 à Paris pour leur rendre hommage.

Les associations de défense des droits des femmes tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme. Depuis le 1er janvier 2019, 73 Françaises ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon. Des chiffres qui ne baissent malheureusement pas et qui risquent d’atteindre des sommets avant la fin de l’année. 

Dans une tribune publiée dans Le Monde le 4 juillet 2019, un collectif en a donc appelé au bon sens du gouvernement qui, pour le moment, se mure dans un "silence incroyable". Plusieurs figures féministes françaises ont ainsi demandé à Emmanuel Macron de prendre "cinq mesures immédiates" pour lutter contre les féminicides. Elles appellent le gouvernement à mettre en place plusieurs mesures d’urgence comme l’interdiction aux commissariats de refuser des plaintes afin "de ne laisser aucune femme en danger au sein de son couple sans réponse", ou l’augmentation du nombre d’ordonnances de protection attribuées. Une politique de prévention des féminicides nécessaire qu’elles défendront ce samedi 6 juillet 2019 lors d’un grand rassemblement organisé pour justement alerter les pouvoirs publics. Rendez-vous est donné par la Fondation des Femmes, le Collectif des proches et familles de victimes de féminicides ainsi que par plusieurs associations de défense des droits des femmes, comme Nous Toutes, Place de la République à partir de 16h45. 

Comme en octobre 2018, l’objectif est d’interpeller le gouvernement français pour qu’il prenne des "mesures d’urgence" si possible "applicables avant l’été" car aujourd’hui encore, en France, une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon. "Le problème de la France, c'est que nous avons des lois mal appliquées ou pas assez appliquées. On n’arrive pas à protéger des femmes en danger de mort parce que notre pays ne fait pas ce qu’il faut pour éviter que les femmes meurent", expliquent Anne-Cécile Mailfert, présidente de La Fondation des Femmes à France 24. Espérons que, cette fois-ci, les voix des femmes soient entendues. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires