News

Facebook s’en va-t’en guerre contre le "revenge porn"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 7 Avril 2017

Facebook vient de prendre des mesures drastiques pour protéger ses utilisateurs du "revenge porn" grâce à un nouvel outil.

Ce mercredi, Facebook a lancé sa nouvelle arme contre le revenge porn, qui sera également disponible sur Messenger et Instagram. Le principe est simple : lorsque des photos ou vidéos intimes, diffusées sans le consentement d’autrui, sont signalées une nouvelle technologie de reconnaissance d’image ("le photo-matching") empêchera que des copies soient partagées à nouveau sur les autres plateformes. L’utilisateur se verra, par la même occasion, envoyer un message de sensibilisation. Dans la plupart des cas, le compte sera également supprimé.


Depuis plusieurs années, Facebook a fait de cette politique de lutte pour la sécurité et la prévention son cheval de bataille. "Cela fait partie de nos efforts continus pour créer une communauté sécurisée sur Facebook et en dehors", a expliqué Antigone Davis, cheffe de la sécurité globale dans l’entreprise de Mark Zuckerberg. "Ces outils, développés en partenariat avec des experts en sécurité, sont un exemple de la technologie potentielle pour aider à garder les gens en sécurité. Facebook est dans une position unique pour prévenir les dommages, l’un de nos cinq domaines d’intérêt car nous contribuons à la construction d’une communauté mondiale", a-t-elle insisté. A long terme, l’entreprise espère pouvoir aller encore plus loin en trouvant des solutions pour que ces logiciels soient utilisés dans l’ensemble de l’industrie informatique.

Maylis Casse

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus