Etude : sa place dans une fratrie détermine sa carrière Etude : sa place dans une fratrie détermine sa carrière

News

Etude : votre carrière serait influencée par votre place dans la fratrie par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 11 Avril 2018

Né pour devenir ingénieur ou plutôt rockstar ? D’après une récente étude, votre place dans votre famille influencerait votre futur professionnel. Si vous avez du mal à convaincre vos parents de vous laisser embrasser une carrière de chanteur de salle de bain, ceci vous aidera peut-être à avoir le dernier mot…

Une étude menée par la psychologue Emma Kenny et parue dans The Independent le 10 avril 2018, a été réalisée sur cinq cent personnalités à la carrière exemplaire, dans onze milieux différents (chef d’entreprises, astronautes ou encore artistes…). L’idée ? Définir si la place dans une fratrie est déterminante dans le choix de carrière et surtout dans la réussite de celle-ci. Et les résultats sont étonnants.

Les enfants ayant la “place du milieu“ auraient 30% de chance de plus que leurs frères et sœurs de devenir boss de leur boîte. A force de se battre pour avoir l’attention de leurs parents, ils auraient développé des compétences naturelles en management et seraient plus diplomates, flexibles et compétiteurs. Ce qui pourrait les aider aussi à devenir champions olympiques (41% d’entre eux) ou encore auteurs à succès (66%). Rien que ça. Quant aux aînés, ils seraient plus facilement prédisposés à devenir astronautes (29%), rockstars (25%) ou “célébrités“ de la télé-réalité (32%). Au-delà de ça, ils seraient naturellement poussés vers des carrières d’ingénieurs ou de scientifiques. Enfin, n’oublions pas les cadets. Grâce à leur sensibilité et leur philosophie de vie, les petits derniers auraient 50% de chance de plus que leurs frères et sœurs de devenir des compositeurs de musique à succès. Bach et Mozart étaient les plus jeunes de leur fratie … et ça a plutôt bien marché pour eux !
Et les enfants uniques dans tout ça ? Leur maturité et leur perfectionnisme les conduiraient vers les milieux artistiques.
 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus