Etude : on se sent adulte à partir de 24 ans

Etude : on se sentirait adulte à partir de 24 ans

Etude : on se sentirait adulte à partir de 24 ans

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Jeudi 23 Octobre 2014

Selon une étude dirigée par l'entreprise de boissons énergisantes, Lucozade Energy, les jeunes Britanniques se considèrent comme des adultes quand il atteignent l'âge de 24 ans.

Ce n'est pas forcément en atteignant la majorité à l'âge de 18 ans que l'on devient adulte. C’est ce que révèle un sondage mené sur Internet par l'entreprise de boissons énergisantes, Lucozade Energy sur des jeunes Britanniques. ###twitter###En effet, un grand nombre d'entre eux ne se considèrent pas adultes et responsables jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge charnière de 24 ans. Mais le sondage démontre que pour la plupart des personnes, ce n’est pas forcément l’âge qui fait que l’on se sent adultes, ce sont les événements de la vie comme l’éloignement de le foyer familial, une longue relation amoureuse ou le fait de penser à avoir des enfants. Plus étonnant, un tiers des Britanniques interrogés par Lucozade Energy, ont avoué qu’ils s’étaient sentis adultes à partir du moment où ils ont su préparer un repas de A à Z.

Une vision qui n'est pas partagée par les générations précédentes, désormais âgées de 55 ans et plus, qui se mariaient et fondaient une famille beaucoup plus tôt qu'aujourd'hui. Ce qui semble envisageable pour seulement 29 % des jeunes ayant fait le sondage. Cela s’explique par le fait que la vie a totalement changée. De nos jours "beaucoup de jeunes vont à l’université et vivent chez leurs parents. La jeunesse est quelque chose qui dure plus longtemps qu’auparavant", a déclaré Lesley Stonier de Lucozade Energy. Le marché y joue aussi son rôle puisque aujourd’hui près de 2 millions d’adultes ayant un travail vivent encore chez leurs parents et plus de la moitié le font parce qu’ils ne peuvent pas se permettre d’acheter ou de louer leur propre logement.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !        

Anaëlle Jalef

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus