Etude : les femmes mettent moins en valeur leurs aptitudes sur LinkedIn

News

Etude : les femmes mettent moins en valeur leurs aptitudes sur LinkedIn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Selon une étude menée par le réseau social LinkedIn, les femmes auraient tendance à moins se mettre en avant lorsqu'elles doivent parler de leurs compétences professionnelles. Explications.

Et si vous ne mettiez pas assez en valeur vos qualités professionnelles ? D’après un rapport publié par LinkedIn, les femmes auraient plus de mal à promouvoir leurs compétences sur internet que les hommes. En effet, nos collègues masculins auraient tendance à mentir sur leurs aptitudes professionnelles. Ils mettraient plus en évidence leurs expériences de niveau supérieur en éliminant souvent les jobs junior, comme par exemple, les stages. A l’inverse, les femmes seraient plus honnêtes. Et pour cause, leurs résumés de profils sont plus courts. Par ailleurs, aux Etats-Unis, elles ont en moyenne 11% de compétences en moins inscrites sur leur profil LinkedIn, pour des professions et niveaux d’expériences similaires.

Pour réaliser cette étude, le réseau social s’est basé sur les données des profils de 141 millions d’utilisateurs. La recherche a également révélé que les femmes sont plus susceptibles de postuler pour des emplois dans "l'administration, le marketing, le service à la clientèle et les ressources humaines". Tandis que les hommes, eux, continuent d'occuper des postes à très hautes responsabilités dont la rémunération est plus élevée. 

Ava Skoupsky

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.