Etude : les enfants se soucient de leur réputation à partir de 5 ans Etude : les enfants se soucient de leur réputation à partir de 5 ans

News

Etude : les enfants se soucient de leur réputation à partir de 5 ans par Géraldine Verheyen

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Selon une nouvelle étude américaine, les enfants feraient attention à l’image qu’ils revoient dès l’âge de 5 ans, soit bien plus tôt qu'on ne le pensait. Explications.

Si la plupart des adultes veillent à projeter une image positive d’eux-mêmes lorsqu’ils sont en groupes, en est-il de même pour les enfants ? C’est ce qu’ont voulu savoir Alex Shaw, professeur assistant de psychologie du développement à l’université de Chicago, et Ike Silver, étudiant doctorant à la Wharton School of Business de l’université de Pennsylvanie. D’après les résultats de leur étude sur la réputation, les enfants commencent à être soucieux de l’impression qu’ils font aux autres vers l’âge de 5 ans. Ils comprennent également que les autres font, eux aussi, attention à l’image qu’ils renvoient. Autant dire que c’est vraiment très jeune.

Les chercheurs pointent le fait que les enfants modifient leur comportement selon deux variables : le "public" et le contexte social. Ils tendent à être plus généreux lorsqu’ils savent qu’ils sont observés, et ils le sont davantage encore avec leurs camarades, les individus clés de leur groupe social, plutôt avec les autres, qu’ils ne verront plus. L’étude montre également que les jeunes enfants commencent à surveiller la réputation des autres à cet âge. À cinq ans, ils s’attendent déjà à ce que les autres parlent davantage de leurs succès que de leurs échecs. Ils comprennent aussi qu’ils peuvent les aider à améliorer leur réputation. Par exemple, en émettant des évaluations positives sur leurs camarades de classe.

Comme le pointe l’un des chercheurs, il s’agit d’un âge très avancé. Selon Alex Shaw, "nous découvrons que le type de comportement élaboré et stratégique lié à la présentation de soi chez l’adulte fait son apparition à un âge beaucoup plus précoce qu’on ne le pensait jusqu’ici." De quoi se demander ce qui se passe avant cet âge dans la tête des enfants. "Nous ne pensons pas qu'ils découvrent brusquement l’existence de l’idée de réputation lors de leur tout premier jour à l’école maternelle", précise Ike Silver. "Alors que nous commençons à comprendre que les stratégies liées à la réputation émergent avant l’âge de neuf ans, qui était jusqu’ici considéré comme le seuil de leur apparition, la prochaine question doit logiquement être : ‘Que se passe-t-il encore plus tôt ?'"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.