Etude : les écrans altèrent la santé mentale des enfants dès l’âge de deux ans Etude : les écrans altèrent la santé mentale des enfants dès l’âge de deux ans

News

Etude : les écrans altèrent la santé mentale des enfants dès l’âge de deux ans par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 6 Novembre 2018

On le sait, le temps passé sur les écrans est une des problématiques majeures de notre époque. Et pour cause, les smartphones et autres tablettes seraient à l’origine de nombreux problèmes mentaux, notamment chez les tous petits. Explications.

Deux psychologues américains se sont récemment intéressés à l’impact des écrans sur la santé mentale des moins de 18 ans. Et si on savait que les tablettes et autres gadgets numériques étaient dangereux pour la santé, on ne pensait pas qu’ils pouvaient causer tant de dégâts si tôt. Dans une étude publiée dans la revue Preventive Medicine Reports, les deux chercheurs assurent que les effets des écrans se font ressentir dès l’âge de deux ans. Et qu’une exposition précoce est donc à bannir.

En analysant les résultats de plus de 40 300 enquêtes menées auprès d’enfants âgés de 2 à 17 ans, ils se sont aperçus que les adolescents qui passaient plus de sept heures par jour devant un écran étaient deux fois plus susceptibles que les autres de souffrir de dépression, de forte anxiété ou d’un sérieux manque de confiance en eux. Des effets dévastateurs qui se remarquent essentiellement chez les 14-17 ans, mais qui affecte aussi sérieusement le cerveau des bambins. Les enfants en bas âge qui utilisent régulièrement les écrans auraient ainsi plus tendance à s’énerver rapidement et à perdre patience, que ceux qui ont moins, voire pas du tout, accès aux smartphones et autres tablettes. Pire encore : après une heure seulement d’exposition par jour, c’est leur curiosité qui serait altérée. Les experts recommandent donc de limiter l’exposition des enfants à deux heures par jour quel que soit leur âge et surtout, de ne pas les coller devant des écrans avant l’âge de trois ans. Voilà qui serait plus prudent.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus