Environ un étudiant sur trois n'utilise pas de préservatifs

News

Enquête : un étudiant sur trois n'utilise pas de préservatif

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 28 Mars 2014

La mutuelle étudiante Smerep a publié jeudi 27 mars 2014 une enquête sur les comportements sexuelles des étudiants face aux préservatifs. Résultats : 30% des étudiants ne se protègent pas. Un chiffre encore plus alaramant chez les filles.

La baisse de la TVA sur les préservatifs décidée par le gouvernement n'aura pas changé grand chose. Selon la dernière enquête réalisée par la mutuelle étudiante Smerep et relayée par le Parisien, près d’un étudiant français sur trois ayant des rapports sexuels déclare ne jamais utiliser de préservatif, contre 41% qui affirment l'utiliser systématiquement.###twitter### Mais ce sont surtout les étudiantes qui prennent des risques : elles sont ainsi 39% à admettre ne jamais utiliser de préservatifs, contre 30% d'étudiants. Parmi la totalité des étudiants sondés, 60% expliquent que les deux partenaires ont fait le test de dépistage, 50% affirment que l'un des deux utilise un autre moyen de protection et 20% confient que "cela enlève la magie du rapport sexuel." Cette attitude démontre la confusion existant entre contraception, protection contre le SIDA et contre les MST.  Et si un tiers des sondés déclarent faire systématiquement un dépistage dès qu'ils changent de partenaires, ils sont près de 40% à ne l'avoir jamais fait (38% des étudiants en France contre 32% de ceux d'Ile-de-France).
L’enquête de la mutuelle étudiante pointe également de jeunes générations pour qui le Sida représente une menace bien plus abstraite que pour les précédentes, les avancées scientifiques étant passées par là (malgré tout, si le SIDA se soigne, il faut rappeler qu'il ne se guérit pas). Réalisé pour le Sidaction, organisé du 4 au 6 avril prochain, le rapport devrait servir à alerter les jeunes, notamment lors de l'information organisée dans les locaux parisiens de la Smerep autour du thème "Sida & MST".

--> Retrouvez plus de news Glamour !

M.C.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus