i love ny

Devinez combien le...

Devinez combien le créateur du logo "I <3 N.Y." a gagné depuis 40 ans

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Milton Glaser, le graphiste qui a réalisé le logo "I love N.Y." imprimés aujourd’hui sur des milliers de produits dérivés à travers le monde, n’a gagné que 2000€ pour sa création.

On aurait pu croire que cela l'aurait rendu riche et pourtant... Milton Glaser, créateur du logo "I <3 N.Y.", a révélé cette semaine dans le Huffington Post américain les revenus qu'il a touché pour son travail de graphiste. Le logo a été utilisé pour la première fois en 1977 pour promouvoir le tourisme à New York. Entre insécurité et saleté, la ville trainait à l’époque une mauvaise réputation. ###twitter### Aujourd’hui encore, le sigle crée par le graphiste est imprimé sur des milliers de produits dérivés (tasses, t-shirts, affiches…). Mais cela n’a changé en rien le salaire versé à Milton Glaser : "J'ai été payé 2000 dollars pour l'exécution et les coûts mécaniques à sa conception, mais c'est le seul argent que j'ai jamais fait autour de lui".

Aujourd’hui, le graphiste n’a absolument aucune rancune envers son ex-employeur. Au Huffington Post américain, il a confié : "Ce n'était certainement qu'un symbole parmi de nombreux autres, mais ce logo était le plus visible et le plus puissant pour les consciences. Et le fait que j'ai quelque chose à voir avec cela me rend aujourd'hui très, très heureux."

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

S.D.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.