Des astronomes ont découvert de l'eau autour d'une planète potentiellement habitable Des astronomes ont découvert de l'eau autour d'une planète potentiellement habitable

News

Des astronomes ont découvert de l'eau autour d'une planète potentiellement habitable

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Lundi 16 Septembre 2019

Grâce à un télescope spatial et à des logiciels d’analyse, des astrophysiciens britanniques ont détecté pour la première fois la présence d’eau sur une exoplanète désormais considérée comme "habitable".

Après l’exoplanète aux trois soleils, des astronomes auraient détecté pour la première fois la présence de vapeur d’eau dans l’atmosphère d’une planète découverte en 2015. Les chercheurs ont publié les résultats de leurs recherches dans la revue Nature Astronomy et indiquent que cette planète baptisée K2-18b se situerait dans la "zone habitable" de son étoile. Selon Franceinfo cela signifie qu’elle se situe ni trop près ni trop loin de sa source de chaleur mais juste là où la température permet à l'eau d'exister à l'état liquide et à la vie de se développer. Une température assez similaire à celle de la Terre en somme.  "On ne peut pas en déduire qu'il y a de l'eau liquide à la surface de l'exoplanète mais je pense que c'est fortement possible" a tout de même précisé Giovanna Tinetti astrophysicienne et co-auteure de l’étude.

De quoi relancer l’espoir de découvrir des signes de vie au-delà du système solaire. Selon les auteurs de l’étude, cette planète serait même la "meilleure candidate" pour la recherche de vie extraterrestre. "Les observations du télescope spatial Hubble (effectuées entre 2016 et 2017) nous ont permis de découvrir que la planète possède une atmosphère, et que cette dernière contient de la vapeur d'eau: deux bonnes nouvelles si on s'intéresse à l'habitabilité de la planète" a déclaré Giovanna Tinetti. 
Cette exoplanète qui se situe à plus d'un million de milliards de kilomètres de la Terre serait aussi 8 fois plus grosse et 2 fois plus grande que cette-dernière mais elle demeure pour le moment plutôt inconnue et peu explorée. Plusieurs recherches sont donc encore à mener afin de déterminer notamment la quantité d’eau présente mais aussi s’il y a des traces d’oxygène ou d’ozone par exemple… 
"Avec toutes les nouvelles 'super-Terre' que l'on s'attend à découvrir au cours des deux prochaines décennies, il s'agit probablement de la première d'une longue série de planètes potentiellement habitables" a conclu Ingo Waldmann un autre des auteurs de l'étude.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires