Coronavirus : #FaisUneBlouse, l'appel d'un médecin pour aider les soignants Coronavirus : #FaisUneBlouse, l'appel d'un médecin pour aider les soignants

News

Coronavirus : #FaisUneBlouse, l'appel d'un médecin pour aider les soignants par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Jeudi 26 Mars 2020

Avec la création du site et du hashtag #FaisUneBlouse, l'objectif est de fournir des blouses aux médecins généralistes, infirmières de ville ou aides à domicile qui manquent de matériel pendant cette pandémie de coronavirus.

Pour faire face au manque d'équipement face au Covid-19, la médecin généraliste basée à Nantes, Pauline Jeanmougin, a lancé avec des amis le site Internet #FaisUneBlouse qui permet de rassembler partout en France des soignants qui signalent un besoin de blouses. En cette période de pandémie de coronavirus, chaque soignant a besoin de deux ou trois blouses pour permettre une rotation dans les lavages, mais ils sont "mal (ou pas) équipés", précise-t-elle sur son site. 
Pour leur venir en aide, tous ceux qui savent coudre peuvent se mobiliser pour leur fabriquer de nouvelles tenues. Les étudiants peuvent aussi amener leurs anciennes blouses en coton qu'ils utilisaient pendant les cours de sciences de la vie et de la terre par exemple. Les consignes sont précises : "ils ont besoin de blouses à manches longues, avec ou sans boutons qui descendent idéalement sous les fesses, jusqu’à mi-cuisse ou plus bas. En coton épais.", peut-t-on lire sur le site. 
Les blouses peuvent être déposées durant l'une des sorties autorisées au cabinet de son médecin traitant, aux centre SOS médecins, aux maisons de garde, dans les cabinets infirmiers qui restent ouverts et directement à votre aide à domicile. "C’est la solidarité qui nous permettra de surmonter cette crise sans précédent, alors d’avance MERCI !", conclut la médecin. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires