Comment Nicolas Hulot pourrait-il se recycler ? Comment Nicolas Hulot pourrait-il se recycler ?

News

Comment Nicolas Hulot pourrait-il se recycler ? par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 28 Août 2018

Ce mardi 28 août, Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique, a annoncé sa démission du gouvernement, par surprise, sur France Inter. On lui a trouvé trois activités pour l’aider à se recycler (oui, on est des petits rigolos).

"Vous êtes sérieux, là ?" Léa Salamé n’a pas pu réprimer sa réaction lorsque, Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique depuis 2017, a annoncé qu’il quittait le gouvernement, en direct et par surprise, ce matin 28 août, sur France Inter. On a senti l’écologiste légendaire bouleversé au micro de la première matinale de France et on a voulu l’aider à trouver un nouveau job. Et voilà nos idées.

#1 Super-héros pour la planète
S’il a quitté le gouvernement, c’est pour "arrêter de se mentir". Lassé de ne pas être écouté et d’avaler des couleuvres, Nicolas Hulot avait certainement plus de pouvoir dans le milieu de l’écologie lorsqu’il n’y était pas, au pouvoir. Il est encore possible pour lui de reprendre les rênes de sa Fondation, de partir sur le terrain et de combattre le réchauffement climatique de toutes ses forces. Et ce qui est certain, c’est qu’après ce coup de théâtre il a montré son véritable engagement et il risque d’être suivi par plus de personnes qu’avant son petit tour au gouvernement. Sur France Inter ce matin, il s’est révolté : "On me dit : sois patient. Mais ça fait trente ans qu'on est patient ! On me dit : fixe-toi deux ou trois priorités. Mais tout est prioritaire !". On a vu récemment que l’iceberg le plus long jamais mesuré commençait à fondre, on est sûrs que Nicolas Hulot ira sur le terrain déplorer les dégâts, en priorité.

#2 Agent secret infiltré en retraite
Cette interview sur France Inter était riche en révélations. Si la décision de démissionner pesait sur lui depuis de nombreuses semaines déjà, il semblerait que la réforme pour la chasse ait finit d’achever l’écologiste hier soir, énervé, entre autres, par l’omniprésence des lobbies en politique. "On avait une réunion sur la chasse, avec une réforme qui est peut-être importante pour les chasseurs, mais surtout pour la biodiversité, a-t-il précisé. Et j'ai découvert la présence d'un lobbyiste qui n'était pas invité à cette réunion. Et c'est symptomatique de la présence des lobbies dans les cercles de pouvoir. Il faut, à un moment ou à un autre, poser ce sujet sur la table, parce que c'est un problème de démocratie : qui a le pouvoir, qui gouverne ?" Qui était ce lobbyiste ? Thierry Coste, ancien agriculteur de 61 ans et représentant de la Fédération Nationale des Chasseurs, qui s’infiltre depuis plusieurs quinquennats pour défendre la cause des chasseurs et qui pèse manifestement très lourd sur les décisions politiques. Une révélation de Nicolas Hulot qui permet également de se rendre compte de la portée de ces lobbys dans multiples domaines. Merci Nicolas de nous ouvrir les yeux. Tu es le seul à le faire.

#3 Coach anti-langue de bois en politique
S’il avoue ne regretter à aucun moment son rôle de Ministre qu’il a assumé pendant plus d’un an, toutes ces révélations au micro de Nicolas Demorand et Léa Salamé sont bien les seules sincères de la part d’un représentant politique. Peut-être une preuve que Nicolas Hulot n’a jamais été un homme politique à part entière. Il pourrait certainement utiliser cette expérience (ce pouvoir !) pour donner des cours d’honnêteté intellectuelle et sans langue de bois aux hommes politiques.


Ce gif n'a pas été choisi au hasard. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus