Colin Farrell

Colin Farrell a confié...

Colin Farrell a confié avoir été terrorisé la première fois qu’il a fait l’amour sans être ivre

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

L’acteur Colin Farrell, toxicomane et alcoolique repenti, s’est confié cette semaine à l’édition US du magazine Elle sur son étrange phobie désormais envolée : celle de faire l’amour… sobre.

C’est une bien triste confession que l’on peut lire cette semaine dans l’édition américaine du magazine Elle. L’acteur américain de 37 ans, longtemps dépendant de l’alcool et autres stupéfiants, avait l’habitude de faire l’amour toujours ivre, dans les toilettes de clubs ou des chambres totalement plongées dans l’obscurité.###twitter###

C’est en sortant de sa cure de désintoxication, entamée en 2005, que Colin Farrell a découvert une toute nouvelle sensation : celle de faire l’amour en étant sobre. Le problème, c’est que cette idée l’a immédiatement terrifié : "Deux ans et demi après être devenu clean, j'ai fait l'amour à une femme, et c’était l’un des moments les plus terrifiants de ma vie. C'était l'après-midi. Les fenêtres et les rideaux étaient ouverts. C'était charmant, elle était très tendre. Mais c’était terrifiant parce que j'étais habitué à l'ivresse, aux chambres sombres, aux toilettes des clubs."

Le nouveau Colin a aussi avoué qu’en sortant de cette cure salvatrice, "cela faisait près de 15 ans qu’il n'avait pas parlé sans être sous l'emprise de la drogue ou de l'alcool."

-> Retrouvez plus de news Glamour !

 

Marine Benoit

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.