Le mois dernier, Ai Hin présentait donc tous les signes d’une grossesse panda : perte d’appétit, forte hausse de ses sécrétions hormonales…

News

Chine : un panda simule une grossesse pour bénéficier de traitements de faveur

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 26 Août 2014

Au Centre de reproduction de pandas géants de Chengdu en Chine, la femelle panda Ai Hin a trompé les soigneurs en simulant sa maternité afin de bénéficier du traitement privilégié accordé aux ursidés en gestation.

Que cela soit dit : un panda serait prêt à tout pour être chouchouté. Même à simuler une maternité. C’est ce qui s’est passé au Centre de reproduction de pandas géants de Chengdu, Ai Hin, un ursidé femelle âgé de 6 ans, a ingénieusement présenté tous les symptômes d’une gestation afin de pouvoir profiter de davantage de bambous et autre pains briochés.###twitter###Le mois dernier : Ai Hin présentait donc tous les signes d’une grossesse panda : perte d’appétit, forte hausse de ses sécrétions hormonales… La femelle ursidé avait alors été placée dans la réserve afin qu’elle mène à bien cette gestation. Comme il est extrêmement difficile pour les pandas de se reproduire en captivité, les femelles pleines bénéficient d’un traitement de faveur, dont a profité Ai Hin, qui inclut rations supplémentaire de nourriture, air conditionné, soins permanents…  il était même prévu qu’elle donne naissance sous l’objectif des caméras. Mais lorsque tous ses indicateurs physiologiques sont revenus à la normale, les soigneurs se sont rendu compte de la supercherie.

D’après l’agence Chine Nouvelle, cette "gestation fantôme" n’est pas un cas isolé : certaines femelles ursidés, qui ont apprécié le traitement privilégié qui leur était accordé lorsqu’elles étaient pleines, ont continué à présenter des symptômes de gestation après avoir mis bas. "Certains pandas très intelligents utilisent parfois cette situation à leur avantage en vue d’améliorer leur qualité de vie", a expliqué Wu Kongju, un expert de la réserve, à l'agence Chine Nouvelle.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

Anne-Yasmine Machet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus