Banksy : une nouvelle parodie sur un mur à Bristol, en Angleterre

Banksy parodie "La jeune...

Banksy parodie "La jeune fille à la perle" de Veermer

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Le street-artist Banksy a dévoilé une nouvelle œuvre sur un bâtiment de sa ville natale, Bristol, en Angleterre. Il a reproduit le tableau "La Jeune Fille à la perle" du peintre néerlandais Johannes Vermeer.

Ce lundi 20 octobre, Banksy a de nouveau frappé ! Le street-artist a présenté une peinture sur le mur d'un bâtiment de sa ville natale de Bristol, en Angleterre. ###twitter###Il s’agit d’une parodie de l’œuvre "La Jeune Fille à la perle" du peintre hollandais Johannes Vermeer. Fidèle à son habitude de détourner le lieu qu’il tague, Banksy a remplacé la boucle d’oreille originale de la jeune fille composée d’une perle, par le boitier d’alarme fixé au mur.

En avril dernier, le Britannique avait déjà honoré Bristol avec l'œuvre "Lovers mobiles", qui était apparue sur une porte de la Clement’s Street. Lundi 20 octobre, le site parodique National Report  avait fait croire à l’arrestation de l’artiste pour "vandalisme, complot, racket et contre-façon". La rumeur avait fait le tour de la Toile, avant que Jo Brooks, l’attaché de presse du street-artist, ne confirme au journal The Independent qu’il s’agissait d’une blague. Le journal a indiqué que les éléments repris par cet article remontaient à un canular daté de 2013 publié par le site PRLog.

---> Cliquez ici pour accéder au compte Twitter de Banksy !

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

 

 

Anaëlle Jalef

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.