#Balancetonmiso : la fille de Brigitte Macron réagit aux insultes sexistes visant sa mère #Balancetonmiso : la fille de Brigitte Macron réagit aux insultes sexistes visant sa mère

News

#Balancetonmiso : la fille de Brigitte Macron réagit aux insultes sexistes visant sa mère par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 7 Septembre 2019

Moquée sur son âge, sur son physique… Depuis quelques semaines, Brigitte Macron est prise pour cible par une partie de la classe politique brésilienne. Cet acharnement ne passe pas auprès de sa fille qui a décidé de prendre la parole sur les réseaux sociaux. Et de lancer un hashtag, #Balancetonmiso.

Plutôt discrète dans les médias, Tiphaine Auzière, la fille cadette de Brigitte Macron, vient de faire une entorse à ses règles pour voler au secours de sa mère. Depuis le 25 août 2019, la Première dame française est la cible de nombreuses moqueries de la part de hauts dirigeants brésiliens. Et le premier à s’en être pris à elle n’est autre que Jair Bolsonaro lui-même. Sur Facebook, le président a réagi à une publication comparant Brigitte Macron et Michelle Bolsonaro et indiquant : "Vous comprenez pourquoi Macron persécute Bolsonaro?". Ce à quoi le président brésilien a jugé bon de commenter : "N'humilie pas le type. Mort de rire". Une remarque déplacée qui a donné des idées à Paulo Guedes, le ministre de l’Économie brésilien. Le 6 septembre 2019, il a publiquement déclaré : "Le président l'a dit, et c'est la vérité. Cette femme est vraiment moche", en faisant référence à la femme d’Emmanuel Macron.

Des propos sexistes insupportables pour Tiphaine Auzière qui contre-attaque dans une vidéo publiée dans la foulée. Via le hashtag #Balancetonmiso elle appelle à se mobiliser contre la misogynie sans jamais ne citer personne, ni sa mère, ni même Paulo Guedes. La cadette de Brigitte Macron prend le temps de rappeler qu’"en 2019, des responsables politiques ciblent une femme politique sur son physique" avant de citer le poète Louis Aragon. Et de déclarer que "la femme est l’avenir de l’homme".

Contactée par Le Parisien, Tiphaine Auzière précise que cette initiative est "personnelle". "En raison de l’actualité, et en ma qualité de maman d’une petite fille, fille d’une maman insultée et avocate qui défend des femmes, j’ai eu envie de prendre la parole contre la misogynie et le sexisme ordinaire", s’est-elle défendue. Et pour cause, sur les réseaux sociaux, son intervention est largement décriée. Certain.e.s lui reprochent de faire de la communication pour La République en Marche, d’autres de se servir d’une cause pour se faire de la publicité, d’autres encore lui reprochent de se tromper de combat. Depuis sa prise de parole, les photos de soupe miso ont d’ailleurs envahi Twitter… 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires