Apple supprime toutes les applications liées au vapotage de l’AppStore Apple supprime toutes les applications liées au vapotage de l’AppStore

News

Apple supprime toutes les applications liées au vapotage de l’AppStore par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Dimanche 17 Novembre 2019

Le débat sur les cigarettes électroniques fait rage. Mais en attendant de véritables conclusions scientifiques, chacun.e y va de son propre diagnostic. Apple a donc décidé de s’éloigner un maximum du marché de la vape en supprimant toutes les applications de vapotage de l’AppStore.

Depuis son arrivée sur le marché, la cigarette électronique fait débat. Les études sur sa nocivité ou celles sur son efficacité pour arrêter de fumer pleuvent, chaque camp ayant ses propres arguments. Pourtant, les études scientifiques à son sujet sont trop peu nombreuses et trop récentes pour que de réelles conclusions soient établies. En attendant, chacun.e fait comme il l’entend et c’est ce que vient de faire Apple en supprimant toutes les applications liées au vapotage de l’AppStore. Et pour cause, selon le centre de contrôle et de prévention des maladies américain (CDC), 42 personnes seraient récemment décédées des suites d'infections pulmonaires liées à l’utilisation d'e-cigarettes.

La marque à la pomme estiment donc qu'elles peuvent nuire à la santé de ses utilisateur.trice.s et a fait le choix de retirer 181 apps d’iPhone et de tous les autres produits iOS. Sont concernées : les applications permettant de contrôler les cigarettes électroniques et de les consulter depuis son smartphone, mais aussi celles qui proposent des articles et des jeux liés au produit. "L’App Store est un espace de confiance pour notre clientèle, particulièrement pour les jeune (…) Nous évaluons constamment les applications en consultant les dernières informations afin de déterminer les risques pour la santé et le bien-être de leurs utilisateurs", a déclaré l’entreprise américaine au site Axios. Pas de panique pour les personnes qui auraient l’habitude d’utiliser ces applications, elles pourront continuer de le faire puisque leurs téléchargements ne seront pas automatiquement supprimés. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires