DSK : la justice n'interdit pas le livre mais un encart est imposé pour chaque exemplaire

News

Affaire Iacub : DSK remporte une bataille mais pas la guerre !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 27 Février 2013

La justice n'a pas retiré le livre polémique "Belle et Bête" de Marcela Lacub sur sa liaison avec Dominique Strauss-Kahn de la vente, mais a ordonné mardi l'insertion d'un encart dans chaque exemplaire. La sortie prévue mercredi risque d'être retardée.

"Belle et Bête", le livre controversé de Marcela Iacub directement inspiré de sa relation avec Dominique Strauss-Kahn pourra finalement être mis en vente mais un encart rappelant que le livre a porté atteinte à la vie privé de l'ancien patron du FMI sera obligatoirement inséré. Et la sanction ne s'arrête pas là : Marcela Iacub et les éditions Stock ont été condamnés à verser 50 000 de dommages et intérêts à Strauss-Kahn. Le Nouvel Observateur, quant à lui, devra verser 25 000 et devra également faire figurer sur sa Une un communiqué sur sa condamnation pour avoir publié des extraits de l'ouvrage. DSK aurait lancé à la sortie de l'audience : "Je demande une seule chose, c'est qu'on me laisse en paix. Ça suffit!"

Plus d'infos sur : Le Point.fr
--> Pour plus de snacking, cliquez ici.

Pauline Jaillard

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus